Cabines acoustiques


Tout le monde a le droit de jouer d'un instrument chez lui. Il faut donc que ce droit puisse s'exercer sans pour autant compromettre le droit au repos et le droit au silence. De fait, le bruit des instruments de musique constitue une source importante des contentieux entre voisins.
Pour les instruments portés (violon, flûte, saxophone, ...), dont le son se propage par l'air, envisagez une isolation contre les bruits aériens (améliorez l'isolation des parois, soit par un complexe de doublage prêt à l'emploi - plâtre/laine minérale ou plâtre/mousse -, soit par un doublage sur ossature métallique).
Pour les instruments posés à même le sol (piano, batterie, violoncelle), qui transmettent des bruits solidiens par les structures, installez des sourdines sur les instruments et/ou disposez sous leurs pieds des plots anti-vibratiles qui réduisent la transmission du son. Mieux, envisagez une insonorisation de toute la pièce, par la mise en œuvre de planchers techniques (panneaux de particules avec sous-couche souple en fibre résiliente fabriqués spécialement à cet usage). On pourra même envisager une isolation totale des sols, murs, et portes plafonds, de type "boîte dans la boîte". On désolidarise les murs, sols et plafonds afin de limiter la propagation du bruit. C'est une solution idéale pour l'insonorisation d'une cave. On peut même réaliser avec ce système, une petite cabine à l'espace suffisant pour y exercer un instrument. Les parents et les voisins vivant au-dessus ne seront pas dérangés par le son de la batterie.